Renforcer le yin par le yang

Renforcer par le yang

Renforcer mon dos par le yang signifiait :

1– physiquement : le renforcer avec une sollicitation brève, intense et isolée (musculation)

2– cesser les douches trop chaudes tous les jours sur ma nuque, pensant la détendre, et passer aux douches froides, pour voir avec stupéfaction que mes tensions habituelles disparaissent en quelques jours seulement, et définitivement

3– émotionnellement : accepter cette émotion de me sentir débordé lors de périodes intenses, et même plonger dedans à fond. 

Mais ne pas les faire durer trop longtemps.

4– mentalement : me fixer des limites pour m’organiser des sessions intenses de travail (par exemple 2 jours à l’écart, sans téléphone, et personne autour de moi), et m’apercevoir que je suis plus efficace ainsi. 

Entre dualité et unité

“ Le combat est gagné ou perdu bien avant de monter sur le ring, le vrai combat est dans la salle de gym ou sur la route quand je vais courir. ”

- Muhammad Ali

Pour faire s’envoler la montgolfière, il faut de la puissance ! En tous cas, suffisamment de puissance pour soulever son poids, même si on l’a déjà allégée. Et pour avoir de la puissance, avec le vivant, il faut l’entrainer. 

C’est le principe de la musculation, avec des demandes adaptatives brèves, intenses et isolées, donc yang : soulever de lourdes charges, sortir de sa zone de confort physique pendant une heure, etc. 

Avant le repos régénérateur d’au moins une journée, donc yin. Tout en nous peut s’améliorer, se renforcer grâce au yang tant que cela reste bref, intense et isolé. 

C’est un stress qui pousse à se dépasser et qui enseigne quelque chose. Le stress affaiblit à long terme s’il devient permanent

Faire de la musculation sans pause finit par être épuisant. Renforcer le yin par le yang signifie sortir de sa zone de confort ponctuellement, de façon juste, de manière suffisamment intense et brève pour ne pas se blesser et ainsi éviter les demandes d’adaptation qui seraient trop fortes

En médecine on appelle cette loi, la loi de l’Hormèse. Elle fonctionne sur le plan physique : jeûner, s’exposer au froid ou au chaud, musculation, apnée, etc., pour renforcer notre adaptation aux efforts, au climat, à la nourriture… 

Mais aussi sur le plan émotionnel : affronter nos peurs, oser exprimer nos désirs, apprendre à pleurer dans un cours de théâtre, etc., pour par exemple plonger à fond dans une émotion et devenir capable de jouer avec plutôt qu’en être esclave, sans la limiter avec nos jugements ou ceux des autres. 

Et bien sûr sur le plan mental : effort de concentration, de mémorisation, de raisonnement, etc., pour entraîner notre esprit à obéir à nos ordres et ne pas subir ses faiblesses. 

Renforcer le yin par le yang est un point trop souvent oublié. 

Renforcer le yin par le yang soleil

Prenez l’exposition au soleil par exemple. On nous recommande sans cesse de nous protéger de lui mais jamais d’apprendre à nous y exposer. Or il est contre-productif de se protéger du soleil sans s’y être exposé quelques instants auparavant pour habituer le corps à se protéger naturellement. Mettre de la crème solaire avant même de s’exposer au soleil, affaiblit l’organisme, car toute fonction non utilisée s’atrophie. L’être humain devient dépendant des protections solaires et de plus en plus sensible au soleil. Il en va de même avec les lunettes de soleil. Prendre le temps d’être un peu ébloui, permet d’habituer les yeux et d’intégrer en passant les bienfaits du spectre complet de la lumière naturelle.

De même pour le froid. Laisser de temps en temps les enfants se confronter au froid : cela les rendra moins frileux et moins sensibles aux températures fraiches.

Vous n’imaginez pas les dégâts sur la santé occasionnés par les recommandations douteuses et les mamans trop attentionnées. Je connais bien, c’est mon histoire. Une mère trop protectrice et trop soucieuse m’a finalement plutôt affaibli que rendu capable de lutter.

Je ne comprenais pas pourquoi, étant plus grand et plus costaud que mon père, j’étais pourtant bien moins résistant et endurant que lui. En fait, il n’avait tout simplement pas grandi dans mon « cocon » (loin de là !) et avait développé une vitalité bien supérieure à la mienne.

J’ai mis du temps à redécouvrir ce principe de renforcer le yin par le yang. Et bien qu’un peu feignant, car habitué à mon confort, je me suis entrainé à en sortir pour me renforcer.

En faisant cela, j’ai considérablement transformé ma santé et ma vitalité sur tous les plans.

C’est en rencontrant des chamans traditionnels et en me confrontant à certains de leurs rites que j’ai pris conscience que cette loi fonctionnait dans tous les domaines. Elle est bien sûr intuitive dans le sport et c’est le fondement de la kinésithérapie d’un point de vue musculaire. Mais nous oublions de l’appliquer dans bien des circonstances, car oui elle fonctionne pour tous les domaines. Sans exception.

Par exemple d’un point de vue émotionnel. Prendre le risque de temps en temps de se mettre dans une situation que nous redoutons, comme oser parler et affirmer son point de vue par exemple, sera un formidable renforcement. Des cours de théâtre peuvent être une vraie médecine. Pour moi, ce fut de faire de la musique et monter sur scène.

Nous pouvons nous renforcer en toute chose. Mais encore une fois, sortir de sa zone de confort ne veut pas dire le faire de façon permanente ou dans des situations trop difficiles. C’est comme la musculation. Il faut doser et alterner avec des phases de récupération et d’intégration.

Faites-vous un programme progressif et suivez-le. 

Au besoin, faites-vous coacher par des personnes qui ont emprunté ce chemin avant vous.

Lire aussi..

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Email auto-guerison

Pour suivre son actualité tout en boostant ta santé et en te reconnectant à ta source